Le témoignage d’un patient : le De Guaiaci medicina et morbo Gallico liber d’Ulrich von Hutten

Résumé : Atteint par la syphilis « au sortir de l’enfance », comme il le dit lui-même, plusieurs fois considéré comme perdu par les médecins, le chevalier Ulrich von Hutten crut avoir obtenu la guérison à l’automne 1518 après s’être soumis à la cure de gaïac. Il écrivit aussitôt un ouvrage destiné aux autres malades qu’il intitula De guaiaci medicina et morbo Gallico liber. Il ne s’agit pas de l’ouvrage d’un médecin mais de celui, très personnel, d’un patient doté de connaissances médicales, qui souhaite avant tout partager son expérience et être utile à son prochain. Après avoir analysé la nature de l’œuvre, qui procède, pour une part, de plusieurs traités sur le gaïac des années 1517-1518 et, pour une autre, d’éléments personnels, nous nous attacherons à étudier la description des symptômes avant de finir par les éléments plus personnels et intimes que l’œuvre nous permet de connaître, les sensations et sentiments éprouvés par l’auteur pendant sa maladie.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02131955
Contributeur : Brigitte Gauvin <>
Soumis le : jeudi 16 mai 2019 - 16:26:20
Dernière modification le : mercredi 23 octobre 2019 - 16:50:25

Identifiants

  • HAL Id : hal-02131955, version 1

Collections

Citation

Brigitte Gauvin. Le témoignage d’un patient : le De Guaiaci medicina et morbo Gallico liber d’Ulrich von Hutten. Histoire, médecine et santé, Éditions Méridiennes, 2016, Syphilis, pp.109-130. ⟨hal-02131955⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

22