Vivre en zone contaminée ou les paradoxes de la gestion du risque

Résumé : La catastrophe de Tchernobyl se présente à l'humanité comme une nouveauté radicale, tant par ses aspects technologiques que par les conséquences sociales qu'elle a entraînées. Loin de s'être résorbés ou encore d'avoir été liquidés comme il a été laissé entendre un peu rapidement, les effets des radiations et des contradictions qu'elles produisent, effets physiques, psychiques et sociaux, se font plus que jamais problématiques dans un monde où se sont effondrés simultanément deux grands « vecteurs » de la modernité que sont la science le projet technico scientifique et la confiance qui doit l'accompagner et l'histoire l'utopie du communisme disparaissant avec le mur de Berlin. Restent donc des hommes, six millions au moins, plus que jamais démunis de repères tangibles, de mémoire collective et de références qui leur permettraient d'affronter pratiquement et symboliquement cette situation inédite : devoir (sur)vivre dans des territoires contaminés. La recherche menée par le LASAR ne vise rien moins qu'à tenter de comprendre, avec l'humilité qui s'impose, les logiques humaines à l'oeuvre dans la culture que doivent inventer les nouveaux cobayes de l'ère technologique pour assurer leur permanence au monde. C'est justement au travers de la parole des « sans parole » de Tchernobyl, habitants, témoins, liquidateurs, que nous nous sommes efforcés de saisir, d'un point de vue sociologique et anthropologique, les modalités d'adaptation de la culture à cette situation, allant du déni et de la résignation à l'appropriation du risque.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02125984
Contributeur : Guillaume Grandazzi <>
Soumis le : vendredi 10 mai 2019 - 17:36:57
Dernière modification le : vendredi 25 octobre 2019 - 10:24:02

Fichier

2000 Innovations et sociétés...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02125984, version 1

Collections

Citation

Guillaume Grandazzi, Yves Dupont, Laurent Bocéno, Frédérick Lemarchand. Vivre en zone contaminée ou les paradoxes de la gestion du risque. Innovations et Sociétés, Presses Universitaires de Rouen et du Havre, 2000, Connaissance et risque, pp.41-64. ⟨hal-02125984⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

60

Téléchargements de fichiers

25