L’Isotopie du saut dans le Tristan de Béroul et le Tristrant d’Eilhart d’Oberg - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Le Moyen Age. Revue d'histoire et de philologie Year : 2017

The Isotopy of the Leap in Béroul’s Tristan and the Tristrant by Eilhart von Oberge

L’Isotopie du saut dans le Tristan de Béroul et le Tristrant d’Eilhart d’Oberg

Abstract

Based on an inventory and a detailed examination of the morphological and lexicological paradigm of the verb “salir”, the study shows how the isotopy of the leap is an essential foundation of Béroul’s Tristan and Eilhart von Oberge’s Tristrant, and how it makes it easier to understand the consistency and senefiance (importance) of the “common” version. Focusing initially on the two famous episodes of the “Flour on the Floor” and the “Leap from the Chapel”, the author extends his analysis to the tale’s structures, the various reprises and variations of the theme from one text to the other, finally to reveal a “poetics of the leap”. The leap seems to be a new key to the reading of Tristan subject matter: an aesthetic principle in Béroul’s narrative that proceeds in successive bursts, an archaic and mythical hero’s signature, symbol of Tristan’s wild aspects and his affinity with transgression.
Fondée sur un inventaire et un examen approfondi du paradigme morphologique et lexicologique du verbe «salir», l’étude montre comment l’isotopie du saut est un fondement essentiel du Tristan de Béroul et du Tristrant d’Eilhart d’Oberg qui permet de rendre compte de la cohérence et la senefiance de la version «commune». Se concentrant dans un premier temps sur les deux épisodes célèbres de "la farine sur le sol" et du "saut de la chapelle", l'auteur étend son analyse aux structures du récit, aux différentes reprises et variations du thème d'un texte à l'autre, pour révéler une «poétique du saut». Le saut semble être une nouvelle clé dans la lecture du sujet traité par Tristan: un principe esthétique dans la narration de Béroul qui procède par rafales successives, une signature du héros archaïque et mythique, symbole des aspects sauvages de Tristan et de son affinité avec la transgression.
Not file

Dates and versions

hal-02122799 , version 1 (07-05-2019)

Identifiers

Cite

Nicolas Lenoir. L’Isotopie du saut dans le Tristan de Béroul et le Tristrant d’Eilhart d’Oberg : Une clef nouvelle pour la compréhension de la « version commune » (1re partie). Le Moyen Age. Revue d'histoire et de philologie, 2017, CXXIII (1), pp.41-80. ⟨10.3917/rma.231.0041⟩. ⟨hal-02122799⟩
25 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More