Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

De la station thermale au territoire de « santé » Gouvernement municipal et action publique partenariale à Dax

Résumé : Le thermalisme moderne s'est construit autour d'une double vocation, touristique et médicale. À la fin du XIX e et au début du XX e siècles, les loisirs participaient de la réputation des stations au même titre que la qualité de leurs eaux. La situation évolue suite à la Seconde Guerre mondiale car l'État consacre ces établissements comme territoires de prise en charge des maladies chroniques. Si en découle l'arrivée d'une nouvelle clientèle, socialement et économiquement moins favorisée, cette décision place également les professionnels du thermalisme dans une relation de dépendance vis-à-vis de la puissance publique. Ainsi, quand l'État envisage le déremboursement des soins thermaux au milieu des années 1990, la filière est précipitée dans une importante et durable « crise » de fréquentation et de légitimité. Nous analysons ici les effets concrets de cette crise pour les établissements thermaux en étudiant l'évolution des formes de « gouvernement municipal » (Borraz, 1998, 2000) adoptées sur le territoire dacquois 1 pour y répondre. Nous montrerons ainsi comment les élus locaux ont « profité » de ce contexte pour se replacer dans le jeu local et augmenter leur capacité politique (Pasquier, 2017). Alors même que les relations entre municipalité et intercommunalité étaient historiquement caractérisées par l'évitement et que les rapports entre acteurs politiques et thermaux étaient emprunts de défiance, l'institution municipale a oeuvré au développement d'une dynamique partenariale à l'échelle intercommunale en mobilisant, notamment, les groupes sociaux localement impliqués dans le thermalisme. Ce processus s'est concrétisé par la création d'un cluster afin d'endiguer le « problème du thermalisme » tel qu'il a été cadré localement tout au long des années 2000 (Neveu, 2015). Si pour l'institution municipale, cette arène constitue un levier destiné à « produire une vision partagée du territoire » (Pasquier, 2017)-celle d'un territoire « d'excellence thermale » et de « santé globale »-une telle entreprise ne va toutefois pas sans tensions et compromis.
Complete list of metadatas

Cited literature [4 references]  Display  Hide  Download

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02087824
Contributor : Ludovic Lestrelin <>
Submitted on : Tuesday, July 23, 2019 - 2:57:00 PM
Last modification on : Wednesday, February 5, 2020 - 3:00:07 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02087824, version 1

Citation

Adrien Sonnet, Marina Honta, Ludovic Lestrelin. De la station thermale au territoire de « santé » Gouvernement municipal et action publique partenariale à Dax. 10ème Congrès international de la Société de sociologie du sport de langue française "Pratiques sportives, logiques sociales et enjeux territoriaux", Société de sociologie du sport de langue française; ESPÉ Aquitaine et UFR STAPS, Laces (EA 7437), May 2019, Bordeaux, France. ⟨hal-02087824⟩

Share

Metrics

Record views

68

Files downloads

13