Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L’émergence d’une enclave organisationnelle non gestionnaire. Le travail de l’imaginaire sportif au sein des espaces de compétition d’un championnat du monde : Le cas des Jeux équestres mondiaux

Résumé : Le sport est aujourd'hui perçu comme une activité économique à part entière. Ainsi, de manière croissante, l'univers sportif adopte des pratiques gestionnaires importées du secteur marchand. Que devient alors l'imaginaire sportif ? C'est la question posée dans cet article. L'analyse sociologique conduite ici s'inspire des travaux de Castoriadis (1975) sur l'imaginaire et mobilise la grille d'analyse de l'institution définie par Lallement (2007, 2008). Notre étude porte sur les Jeux équestres mondiaux 2014 dont nous avons observé la préparation et le déroulement pendant plus de dix-huit mois. Ici, les pratiques gestionnaires instituées par les organisateurs et basées sur la mise en place de procédures et le respect du budget se confrontent à un imaginaire sportif, porté par certains acteurs, fondé sur la performance et la mise en valeur des athlètes, et conduisant à l'émergence d'une enclave organisationnelle spécifique.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02075973
Contributor : Jacques-Olivier Catois <>
Submitted on : Thursday, March 21, 2019 - 5:43:28 PM
Last modification on : Wednesday, October 14, 2020 - 8:40:04 AM

Identifiers

Citation

Xavier Philippe. L’émergence d’une enclave organisationnelle non gestionnaire. Le travail de l’imaginaire sportif au sein des espaces de compétition d’un championnat du monde : Le cas des Jeux équestres mondiaux. Sociologies pratiques, Presses de Sciences Po (P.F.N.S.P.) 2016, pp.45-54. ⟨10.3917/sopr.032.0045⟩. ⟨hal-02075973⟩

Share

Metrics

Record views

82