Compréhension processuelle des capacités absorptives « responsabilité sociale » d’une multinationale : le cas du dialogue avec les parties prenantes dans un pays émergent

Résumé : Peu d’études processuelles ont montré comment l’entreprise transforme l’information en véritables opportunités. Ainsi, la construction d’un avantage concurrentiel s’appuie notamment sur la capacité de l’entreprise à absorber l’information nouvelle. En observant le dialogue avec les parties prenantes mis en oeuvre par une multinationale dans un pays émergent pour obtenir le droit à opérer, cet article met en lumière les processus critiques de la capacité d’absorption. Cependant, le cas étudié montre aussi que le temps des processus n’est pas celui des parties prenantes externes. Cette différence de temporalité représente un frein à la transformation de la capacité d’absorption potentielle en capacité d’absorption réelle et donc à la construction d’un avantage concurrentiel.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02065218
Contributeur : Jacques-Olivier Catois <>
Soumis le : mardi 12 mars 2019 - 15:06:44
Dernière modification le : mercredi 13 mars 2019 - 01:25:40

Identifiants

  • HAL Id : hal-02065218, version 1

Citation

Nathalie Aubourg, Béatrice Canel-Depitre, Samuel Grandval, Corinne Renault-Tesson. Compréhension processuelle des capacités absorptives « responsabilité sociale » d’une multinationale : le cas du dialogue avec les parties prenantes dans un pays émergent. Management international, HEC Montréal, 2016, 20 (Spécial), pp.78-93. ⟨hal-02065218⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

29