Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Le géoradar : un outil versatile pour les études stratigraphiques du littoral

Résumé : Le géoradar est un outil qui permet de réaliser une échographie du proche sous-sol avec une résolution inframétrique. C’est l’outil idéal pour la reconstruction de l’architecture sédimentaire des dépôts récents, notamment ceux qui constituent la façade littorale. Avec des antennes moyenne à haute fréquence comme dans la plupart des applications en géosciences de surface (150 à 900 MHz), la pénétration est limitée à quelques mètres dans des sédiments meubles. Le LOG va acquérir en 2019 une nouvelle antenne multi-fréquences 15-80 MHz, qui permet d’obtenir une pénétration jusqu’à 60 m, donnant accès à un raccord possible avec les images stratigraphiques du sous-sol obtenues par la sismique marine très haute résolution. Son utilisation dans le domaine littoral sera une première. La cible visée en priorité dans la région des Haut-de-France sera les champs de dunes éoliennes de la plaine maritime flamande et des vallés côtières du Boulonnais. Ces dunes, qui ont beaucoup fluctué pendant la période historique, ont préservé des paléosols et des vestiges archéologiques que les sondages au géoradar permettront d’imager en 3D. Des carottages complèteront l’étude géophysique pour donner des précisions sur la chronologie et la dynamique d’évolution des champs dunaires en rapport avec l’anthropisation des plaines et marais maritimes. L’exploitation de l’antenne géoradar basse fréquence ouvrira également sur des collaborations avec l’équipe du laboratoire M2C à Caen, qui vient de commencer une prospection sur la flèche littorale de la Baie de Somme. Sur cette thématique des cordons littoraux, au-delà de l’avancée technologique, on attend de ces prospections au géoradar des quantifications sur la fluctuation du régime des tempêtes sur la période historique. Au-delà de ces travaux régionaux, d’autres cibles seront visées, comme les flèches hypertidales de la côte patagonienne en Argentine ou bien, dans des dépôts plus anciens, comme les remplissages des paléo-estuaires du Golfe de Gabès en Tunisie ou les paléoplages carbonatées du Crétacé du Sahara.
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02063301
Contributor : Pierre Weill <>
Submitted on : Monday, March 11, 2019 - 9:59:10 AM
Last modification on : Thursday, October 1, 2020 - 12:28:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02063301, version 1

Citation

Jean-Yves Reynaud, Arnaud Héquette, Bernadette Tessier, Pierre Weill, Marie Hélène Ruz, et al.. Le géoradar : un outil versatile pour les études stratigraphiques du littoral. Avenir Littoral, Mar 2019, Dunkerque, France. ⟨hal-02063301⟩

Share

Metrics

Record views

118