Le baroque dépravé dans La Duchesse d’Amalfi de John Webster - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Etudes Epistémè : revue de littérature et de civilisation (XVIe - XVIIIe siècles) Year : 2006

Le baroque dépravé dans La Duchesse d’Amalfi de John Webster

(1)
1

Abstract

In The Duchess of Malfi, baroque art appears an art of evil that Webster attempts to deconstruct. The baroque theatricality that serves to torture the Duchess and to put her to death is shown as depraved. Dissimulation and artifice eventually appear as the foundations of both a deadly aesthetics and of a venomous society. It is all the more relevant to apply the baroque category to Webster’s play as it allows linking aesthetic forms and contemporary polemics: far from being self-reflexive, The Duchess of Malfi is part of the anti-catholic propaganda that was rife in Jacobean England.
L’art baroque apparaît dans La Duchesse d’Amalfi comme un art du mal et de la mort que Webster cherche à déconstruire. La théâtralité baroque utilisée pour torturer et mettre à mort l’héroïne éponyme est dépravée. La dissimulation et l’artifice se révèlent être les fondements d’une esthétique et d’une société mortifères. Il est d’autant plus pertinent d’appliquer la catégorie de baroque à cette pièce de Webster qu’elle permet de relier des formes esthétiques à la polémique contemporaine : loin d’être fermée sur elle-même, La Duchesse d’Amalfi participe de la propagande anticatholique qui fait rage dans l’Angleterre jacobéenne.
Fichier principal
Vignette du fichier
8 baroque dépravé.pdf (87.07 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02060213 , version 1 (07-03-2019)

Identifiers

Cite

Claire Gheeraert-Graffeuille. Le baroque dépravé dans La Duchesse d’Amalfi de John Webster. Etudes Epistémè : revue de littérature et de civilisation (XVIe - XVIIIe siècles), 2006, 9, ⟨10.4000/episteme.2609⟩. ⟨hal-02060213⟩
30 View
146 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More