Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

L’université à l’épreuve des robots : téléprésence et perspective clinique

Résumé : Plan :
Résumé
1. Entre subjectivation et déliaison
2. Les robots de téléprésence : un dispositif, une recherche
3. Un travail de subjectivation
4. Un dispositif qui questionne
5. Au-delà des premiers constats
Pour conclure… très provisoirement.

Résumé
À travers l’analyse d’entretiens non directifs menés selon une perspective clinique d’orientation psychanalytique, ce chapitre d’ouvrage montre comment l’expérience d’un robot de téléprésence pour des étudiants empêchés est vécue, au niveau psychique, d’abord comme une extension du corps blessé ou malade, qui permet l’affranchissement dans une forme de sujet augmenté. Ce premier ressenti, qui contribue à la subjectivation, s’articule avec un questionnement plus général sur l’imaginaire associé à l’idée de robot dans l’éducation, qui amène l’auteur à préférer le terme d’avatar. Il vient ainsi apporter un éclairage original, fondé sur un dispositif numérique expérimental et innovant, sur la relation aux apprenants, qui est l’objet de cette troisième section de l’ouvrage.

L’idée qu’un robot puisse être introduit dans une salle de cours laisse rarement indifférents les étudiants et les enseignants. Cela tient probablement au fait que les robots sont porteurs d’imaginaires collectifs et individuels, de représentations sociales fortes comme de fantasmes. Ainsi, une enquête menée pour la Commission européenne en 2012 sur les attitudes envers les robots, conduite auprès de près de 27 000 citoyens européens, indiquait-elle que si 70 % d’entre eux avaient une représentation positive du rôle des robots, 60 % pensaient que les robots devaient être bannis des soins aux enfants, aux personnes en situation de handicap, aux personnes âgées et dans le champ de l’éducation (Commission européenne, 2012). Ce texte rend compte des premiers résultats d’une recherche, qui se réfère à une approche clinique d’orientation psychanalytique, sur un dispositif de robots de téléprésence utilisés à l’université pour représenter des étudiants empêchés de s’y rendre. Ces résultats montrent que le rapport à ces robots se construit essentiellement dans des processus de subjectivation pour les étudiants. Pour autant, ils ne sont pas exempts de processus psychique de déliaison, notamment chez les enseignants.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-02054754
Contributor : Jean-Luc RINAUDO Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Saturday, March 2, 2019 - 10:05:27 AM
Last modification on : Friday, April 22, 2022 - 10:35:52 AM

Identifiers

Citation

Jean-Luc Rinaudo. L’université à l’épreuve des robots : téléprésence et perspective clinique. Luc Massou; Nathalie Lavielle-Gutnik. Enseigner à l’université avec le numérique, De Boeck Supérieur, pp.171-179, 2018, (Méthodes en sciences humaines), 978-2-8073-1330-9. ⟨10.3917/dbu.masso.2017.01.0171⟩. ⟨hal-02054754⟩

Share

Metrics

Record views

49