Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Marge(s) de la poésie

Résumé : L’article s’intéresse tout à la fois aux marges du genre poétique et à la poésie conçue comme marge en tant que telle. Pour ce faire, il travaille sur le basculement qui conduit la poésie, genre central dans la classification aristotélicienne reprise par le classicisme, à la marginalité assumée qu’elle se choisit à partir du milieu du XIXème siècle. Il s’attache à la différence entre une conception de la marge pensée comme seconde, comme rupture de l’harmonie normative, et une approche de la marge abordée comme nouveau centre créateur et réserve de nouveauté. Il tente de montrer ensuite que la marginalité propre à la poésie moderne tend même à effacer la référence à un centre. C’est alors la langue poétique en tant que telle que, à partir de quelques exemples puisés dans la poésie du XXème siècle, on définit comme langue du dehors et de l’étrange. On interroge sur ce point la poésie à partir de la notion d’ « impouvoir » en montrant que l’écriture s’entend comme acte d’extraction : la langue se voit délogée du cours du monde, désormais en retrait du pouvoir que ce dernier pourrait exercer sur elle.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-01958640
Contributor : Anne Gourio <>
Submitted on : Tuesday, December 18, 2018 - 10:44:07 AM
Last modification on : Tuesday, April 21, 2020 - 10:34:57 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01958640, version 1

Collections

Citation

Anne Gourio. Marge(s) de la poésie. Traits-d'Union, Presses Sorbonne Nouvelle, 2016, Cartographie des marges : les lieux du possible, pp.35-42. ⟨hal-01958640⟩

Share

Metrics

Record views

29