Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Mienneté et existence selon Heidegger. Le § 64 d’«Etre et temps»

Résumé : Une lecture suivie du § 64 d'Être et temps permet de montrer comment Heidegger pense établir que la substantialité, la simplicité et la personnalité ne permettent pas d’interpréter le dire "je". Si ces trois dimensions ont pu être comprise dans la pensée moderne comme des critères de l'ipséité, c'est uniquement à partir de la compréhension du je en tant que chose en soi sous la main. Heidegger permet de renverser la perspective et de montrer que c'est au contraire à partir de l'ipséité qu'il est possible de comprendre la substantialité, la simplicité et la personnalité comme de simples objectivations. Ce § 64 ouvre donc à toute l'interprétation temporelle de l'ipséité.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-01879952
Contributor : Emmanuel Housset <>
Submitted on : Monday, October 1, 2018 - 1:47:02 PM
Last modification on : Thursday, June 25, 2020 - 2:28:08 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, January 2, 2019 - 12:29:20 PM

File

Housset_Mienneté et existence...
Explicit agreement for this submission

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License

Identifiers

Collections

Citation

Emmanuel Housset. Mienneté et existence selon Heidegger. Le § 64 d’«Etre et temps». Quaestio : annuario di storia della metafisica / Quaestio: The Yearbook of the History of Metaphysics , Brepols., 2003, 3, pp.327-350. ⟨10.1484/J.QUAESTIO.2.300327⟩. ⟨hal-01879952⟩

Share

Metrics

Record views

165

Files downloads

243