Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les grands passages. Une forme d’itinérance alternative à la spatialisation des « gens du voyage »

Résumé : La gestion publique du voyage des Tsiganes, fondée sur une logique de spatialisation, parvient difficilement à contrecarrer le risque de ségrégation qu’ils encourent. Face à cette situation, les Tsiganes tendent de plus en plus à se déplacer en grands groupes autogérés, nommés « grands passages ». Cette forme d’itinérance est à relier avec le développement du pentecôtisme, car elle est en grande majorité constituée de missions évangéliques. Parce qu’il répond à certaines exigences de la société sédentaire, ce nomadisme de grande ampleur acquiert une certaine reconnaissance auprès des élus, tout en restant fidèle à la conception tsigane du nomadisme.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [10 references]  Display  Hide  Download

https://hal-normandie-univ.archives-ouvertes.fr/hal-01784133
Contributor : Gaëlla Loiseau <>
Submitted on : Tuesday, July 23, 2019 - 10:02:46 AM
Last modification on : Wednesday, July 24, 2019 - 1:31:25 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01784133, version 1

Citation

Gaëlla Loiseau. Les grands passages. Une forme d’itinérance alternative à la spatialisation des « gens du voyage ». Le sociographe, Champ social 2009. ⟨hal-01784133⟩

Share

Metrics

Record views

13